>

EXEMPLES, TÉMOIGNAGES ET CONSEILS

sur l'Après-Vie chez les Animaux

Communication avec un chien décédé

Yao a quitté notre monde le 16 décembre, suite à une maladie. Chris qui n'a pratiquement pas dormi les deux mois précédant son départ, pour être avec elle jusqu'au bout, l'accompagner, a maintenant beaucoup de chagrin mais est aussi inquiète, car elle voudrait savoir comment elle va maintenant. Parce qu'elle lui manque terriblement.

Alors elle a choisit de m'envoyer la photo de Yao (environ 3 semaines après son départ) pour que je la contacte.

Voici la retranscription de ma conversation avec elle :

Sachka : Salut Yao, Chris est un peu inquiète te concernant... elle voudrait savoir comment tu vas. Acceptes-tu de venir discuter avec moi pour que je puisse après lui transmettre ?

Yao: Je la sens toute timide et fatiguée ???? mais elle s'approche quand même de moi pour discuter. Je ressens aussi une pression ou plutôt une forte oppression dans la poitrine et en bas des côtes (au milieu) et une pression au niveau du diaphragme et un peu plus bas.

Sachka : Tu voudrais que j'essaie de t'enlever ces sensations si désagréables, ces oppressions ?

Yao : Tu peux ?

Sachka : Y a des chances oui ! Essayons !?

Yao : Oui !
Je la sens soulagée à l'idée de ne plus ressentir ça.

Je commence alors à utiliser cette technique pour dissoudre tout ce qui la maintient dans cet état de fatigue et toutes ses tensions.
Au bout de 3 séries (c'est vraiment allé très vite), je m'arrête car elle ne me transmet plus aucune sensation désagréable.

Sachka : Alors ??? Comment tu te sens maintenant ?

Yao: Je la vois qui gigote d'une drôle de manière, comme des sortes d'étirements dans tous les sens, comme pour se réapproprier son corps et ses nouvelles limites.

Sachka : Pourquoi tu fais ça ?

Yao : Je me sens tellement mieux, ça fait longtemps que je ne m'étais pas sentie comme ça :-)

En même temps elle prend conscience que son corps n'est plus fait de matière et en même temps elle reste très attachée au corps qu'elle avait en tant que Yao incarnée, elle le trouvait beau. Et en s'imaginant avec ce corps, cela fait remonter en elle des souvenirs, des sensations. Elle adore ça.

Je la sens toute fo-folle, qu'elle a envie de courir, d'expérimenter ses nouvelles sensations. Elle a l'air contente d'être enfin libérée de cette immense fatigue et toutes ses sensations douloureuses dans son corps et je sens qu'à cet instant notre conversation à ses yeux est devenue très secondaire. Du coup, nous convenons de nous recontacter le lendemain.

Puis je raconte à Chris par téléphone comment s'est déroulé mon premier entretien avec Yao.

Bien que Yao allait définitivement mieux, ce que je n'ai pas aimé quand je l'ai quitté, c'est que ce qui l'entourait était quand même sacrément sombre. Et d'après mon expérience, c'est toujours un signe que l'animal est comme "bloqué" dans son lieu de vie passé. Qu'il faut discuter avec lui pour l'aider à prendre conscience de sa situation, car j'ai remarqué que dans ces cas-là, ce qui empêche de passer à l'étape suivante, c'est toujours une prise de conscience qui manque. Mais dès que c'est fait, alors c'est merveilleux tout s'éclaire autour de l'animal.
Chris a un autre chien Baba qui vit avec elle. Alors je lui demande de m'envoyer sa photo et au besoin je lui demanderai d'intervenir dans ma conversation avec Yao.
Chris m'envoie également la photo de Yoshy, qui elle est déjà décédée pour savoir si les deux se sont retrouvées depuis le départ de Yao.

Le lendemain, je recontacte Yao.

Sachka : Salut Yao... t'es d'accord qu'on continue notre discussion d'hier?

Yao: Je la vois qui veut jouer ! Elle a cette attitude typique des chiens qui sont près à partir. Elle est face à moi les pattes avant bien étirées vers l'avant du corps, plutôt près du sol et l'arrière train bien en haut. Elle me regarde l'oeil en coin et j'entends :
Alors... tu viens ;-) ?
Il se dégage d'elle une très forte personnalité. Elle sait ce qu'elle veut et elle a l'air d'avoir une forte capacité de persuasion.

Sachka : Allez, viens vers moi s'il te plait, je n'ai malheureusement pas le temps de jouer avec toi tout de suite.

Yao : Elle fait mine de partir comme pour que je la rattrape et comme elle voit que ça ne marche pas. Elle se calme et vient s'asseoir près de moi.

Sachka : Comment tu te sens maintenant ?

Yao : Elle me donne la sensation à quel point elle est ravie d'avoir retrouvé un corps à la hauteur de sa personnalité. Qu'elle puisse à nouveau faire tout ce qu'elle veut.

Sachka : Est-ce que tu as conscience que tu n'es plus incarnée comme avant ?

Yao : Je ressens que oui et non. Puis j'entends :
Mais pourtant je suis là !
En parlant de l'endroit où elle vivait avant.

Sachka : Mais tu as vu que ce n'est pas pareil ?

Yao : Oui, on m'ignore.

Sachka : Est-ce que tu sais pourquoi on t'ignore ?

Yao : Non, je suis là pourtant. Chris est si triste et moi je suis là, mais je n'arrive pas à la consoler.

Sachka : Est-ce que tu comprends, que parce que tu n'es plus incarnée, elle voudrait bien, mais elle ne peut plus te voir, te toucher alors qu'elle t'aime tant et ce n'est pas de ta faute, mais c'est pour ça qu'elle est triste.

Yao : Je ressens qu'elle a un immense amour pour Chris et que pour elle, Chris est non seulement sa Maman, mais c'est encore plus que ça... comme si elles sont imbriquées ???? l'une à l'autre. Pour rien au monde elle ne voudrait que Chris ressente de la peine. Elle me montre qu'elle va souvent se coucher près d'elle tout en appuyant le haut de son corps vers Chris, comme pour se caler dans ses bras. Et elle voudrait qu'au lieu que Chris essuye ses yeux, qu'elle ouvre un peu ses bras et essaie de la sentir. Que si elle était moins focalisée par son chagrin et qu'elle essayait de la sentir, elle y arriverait. Qu'elle pourrait la garder comme ça dans ses bras.
Ca me rassurerait qu'elle comprenne que je suis là, que je ne suis pas partie.


Puis, je lui parle de son état et de ce que ça implique. De ce qui l'attend, de manière à l'amener petit à petit à ce qu'elle prenne conscience et que s'opère en elle le fameux changement que j'espère pour elle.


Sachka : Ca te va, si on invite Baba dans la discussion ?

Yao: Mouaif !!!!

Sachka : Salut Baba ça te dirait de venir avec moi pour aider Yao et discuter avec elle ?

Baba : Je le vois qui s'avance vers nous. J'adore son énergie, il dégage de la sagesse, quelque chose d'amical, de posé et de profondément gentil. Il semble moins émotionnel que Yao. Je ressens un truc étrange dans l'oeil droit, c'est gris foncé. En tous cas j'arrive pas à voir de cet oeil. Peut-être que quelque chose le gêne ???? Car je ressens comme une absence de ce côté.

Sachka : Qu'est-ce que ça t'a fait quand Yao est partie ?

Baba : Je ressens une immense peine au niveau du coeur et de la tête.

Sachka : Est-ce que tu ressens encore ça ?

Baba : Oui, parfois et ça me manque son côté fo-folle, son caractère. Elle n'était pas toujours facile à vivre, mais je l'aime comme elle est.

Sachka : Qu'est-ce que tu penses du fait qu'elle est restée bloquée là ?

Baba : Ce n'est pas bon pour Chris qu'elle reste bloquée là.

Sachka : Elle m'a dit qu'elle n'ose pas aller de l'avant, car elle a peur de ne plus pouvoir revoir Chris. Qu'en penses-tu?

Baba, s'adressant directement à Yao : "Il ne faut pas que tu t'inquiètes."
Il lui montre qu'elle fait toujours partie de la famille, mais à un autre niveau. Lui depuis le plan matériel et elle depuis le plan où elle est.

Sachka : Qu'est-ce que tu en penses Yao ?

Yao : Je vois qu'il n'y a plus l'environnement sombre comme avant. Maintenant je vois que tout s'éclaire autour d'elle. Je ressens de la joie qui émane d'elle. Je sens que la prise de conscience que je voulais qu'elle fasse, se fait. Et c'est grâce à Baba.

Sachka : Qu'est-ce que tu vois autour de toi maintenant ?

Yao : Elle me montre Yoshi. Elle ne l'avait pas vue jusque-là.

Yoshi : Ah enfin !!!
Ca fait un moment que j'attends, mais je ne pouvais rien faire tant qu'elle n'était pas prête à accepter, car elle ne pouvait pas me voir.

Yao : Je vois aussi d'autres chiens au loin, une vingtaine environ, qui l'attendent dans la lumière. Je sens que Yao a envie maintenant de suivre Yochi et d'aller rejoindre dans la lumière les autres chiens.
Ca y est j'ai compris ! Ca va maintenant, merci Sachka.

Sachka : Attends, j'ai encore des choses à te demander pour Chris. Elle voudrait que tu saches qu'elle t'aime très très fort et que personne ne prendra ta place dans son coeur. Elle voudrait peut-être adopter une nouvelle petite chienne, mais avant de faire quoi que ce soit, elle voudrait avoir ta permission.

Yao : Oui, je comprends. Qu'elle ne s'inquiète pas, je suis d'accord je vais être là très souvent et je serai aussi là pour guider la petite.
Je la sens maintenant en paix.

Avec Baba, on voit maintenant Yochi et Yao s'éloigner rejoindre les autres chiens qui attendent au loin dans la lumière. A ce moment-là je ressens un resserrement dans la poitrine de Baba. Alors je lui fait 4 séries de désensibilisation ... et c'est bon, tout est parti.

Puis il dit : "Heu... je t'ai entendu parler d'une petite chienne... aïe ! aïe ! aïe ! Je n'ai plus l'âge surtout si elle a le même tempérament que Yao. Si jamais, tu voudrais dire à Chris qu'elle en prenne une plus calme, un peu plus douce?"

Sacré Baba, elle lui en a quand même fait voir de toutes les couleurs... ;-)


Après avoir fait part à Chris de mon deuxième entretien avec Yao, voici ce qu'elle m'écrit quelques jours plus tard :




"Bonjour Sachka,

La première chose très importante pour moi c’est que Yao me manque terriblement….

Par 2 fois le soir en me couchant j’ai senti passer l’odeur de Yao très fort... une odeur que je peux pas confondre avec autre chose…Habituée à dormir avec la tête de Yao sur me pieds il m’est impossible de dormir les pieds libres alors j’ai plié les dernières couvertures de Yao et je les mets sur mes pieds.

J’ai été assez impressionnée par Sachka car je lui avais dit que Yao était malade du cœur mais je n’avais jamais dit que ça lui posait des problèmes respiratoires, hors c’est la première chose que Sachka a ressenti en parlant à Yao.

C’est vrai que si Yao se trouvait belle elle était une très belle chienne, très typée de sa race.

Sachka a remarqué une très forte personnalité chez Yao, elle était une chienne Alfa assez dominante même avec les humains.

C’est assez étrange de voir comment Yao est émotionnelle car cela me ressemble et comme j’avais l’habitude de dire que Yao était une 2ème moi cela se confirme.

Concernant Baba c’est vrai que c’est la crème des chiens, toujours gentil avec tout le monde, animaux comme humains…et il pourrait être méchant avec tout ce que son premier maître lui a fait subir comme coups et maltraitance. Le truc étrange dans l’œil droit de Baba que je n’avais pas dit à Sachka c’est que Baba est aveugle de l’œil droit.

Je savais par une autre personne qui parle aussi aux animaux que Yoshy attendait Yao depuis quelques temps déjà car elle s’était manifestée à cette personne en le lui disant. Mais que Yoshy aie pris la parole sans qu’on lui demande rien cela ne m’étonne pas du tout cette chienne était un spectacle à elle toute seule…un caractère solide et entier, téméraire et sans peur….quand Sachka a parlé des chiens qui attendaient Yao en y pensant ils étaient surement venus avec Yoshy car tous ces chiens ont vécus 3 ans avec elle et aussi Yao au chenil où travaillait ma fille….ils ont été euthanasiés quand la propriétaire a vendu son chenil…

Depuis le départ de Yao il me semble qu’il me manque un bout de mon corps c’est une sensation très désagréable et traumatisante.

La journée ça va assez bien mais c’est au coucher que c’est très dur... je parle à Yao dans l’espoir quelle m’entende.

Avant j’avais l’habitude de parler vraiment avec Yao comme si elle était une personne. Cette chienne comprenait ce que je lui disais…il est vrai quelle était très intelligente. J’ai commencé les cours pour apprendre à communiquer avec les animaux, car j’espère un jour pouvoir parler à Yao.

Je remercie Sachka pour tout ce quelle a fait pour Yao et aussi pour Baba, notre collaboration va durer ça j’en suis sûre car grâce à elle ma vision de la mort a bien changé…mais le chagrin lui est resté."
Chris


A la suite de son petit mot, nous nous sommes reparlé au téléphone et elle m'a aussi envoyé la photo d'une petite Djuma qui vient de naître et qu'elle pense adopter. Le hic c'est que si on traduit Djuma en français, elle a trouvé que cela veut dire "le rugissement du tigre"... heu... si elle porte bien son nom... je me demande bien qu'elle va être la tête de Baba quand il va voir arriver la petite... ;-)

Quelques années plus tard...

Et bien, nous sommes maintenant quelques années après et voici la suite.

J'espère que ça te donnera à toi aussi, l'envie de contacter ceux qui avaient fait partie de ta vie, car c'est vraiment trop chouette de faire remonter les souvenirs :-)
P.S. : Stp, partage autour de toi ce lien :

https://CommuniquerAvecLesAnimaux.Sachka.com

pour que d'autres qui vivent ou travaillent avec des animaux puissent eux aussi découvrir ce qu'est cette CA qui facilite tant le quotidien ;-)
.
.

Pour en savoir plus sur :

la Communication avec les Animaux :

Visite la boutique :-) et inscris-toi !

Apprendre et s'exercer à la Communication avec les Animaux et comprendre les animaux décédés.
.

Le passage, l'Après-Vie et les Retours :

Ecoute cette série de 3 conférences

conférences sur l'après-vie chez les animaux décédés
.
Qu'est-ce que ce témoignage t'a apporté ?
Trop de larmes encore pour cette histoire aussi belle sois t'elle, arriver à communiquer avec nos animaux finalement qu'ils sois mort ou vivant, mais aussi de pouvoir les aider. Cela fait maintenant +que 2 mois que j'ai perdu mon chat Mappy mais le plus difficile c'est de ne pas savoir s'il est mort ou vivant. j'ai déjà eu plusieurs chiens chats perroquet et chaque perte est difficile mais je ne sais pas, Mappy c'etait.. tellement fort!! ce n'est pas normal qu'il ne sois pas rentré, j'ai mis des affiches, des annonces, mais surtout +de 2 mois que j'essaye de rentrer en contact avec lui mais rien, rien ni fait ce n'est peut'être pas pour moi, je perd espoir, que ce sois de le retrouver où simplement de lui parler. je pense aussi que si il n'est plus, mon chagrin l'empêche de passer la lumière .. il me manque tant mais qui sais, peut'être qu'un jour j'aurais un message..
Merci Sachka pour tous ces renseignements, vidéo, conversation avec les animaux , et que même si moi je n'y arrive pas me permet de rêver un peux...
Solange
Très belle histoire...juste que pour rajouter à
``le chagrin est resté``..si vous ne connaissez pas, il y a les fleurs de Back qui peuvent nous aider car elles agissent sur les émotions, c'est un liquide que nous rajoutons à de l'eau et la préparation nommée ``Star de Bethlehem Dame d'onze heures`` est conçu pour le chagrin.
Ayant perdu mon frère avec lequel j'étais trrrès proche, cela m'aide beaucoup à vivre cela dans l l'acceptation et la sérénité.
Sylvie
un énorme merci pour le témoignage pour Yao, j'en ai encore pleuré...c'est terrible comme elle me manque on dirait qu'une partie de moi s'en est allé avec elle. j'ai perdu plusieurs animaux mais aucun ne m'a laissé aussi triste que Yao...et aussi si longtemps...
gros bisous et encore merci
Chris
j'ai vu que ma fille Stéphanie avait mis un petit mot pour sa Yoshi...je ne lui ai jamais parlé de mon chagrin mais maintenant elle le sait et c'est grace à toi encore merci ,,,bisous
Chris
Concernant Djuma appelée Tisha c'est la crème des chiennes, jamais d'agressivité envers personne et elle a jamais embêté Baba
Chris
Bonjour
Comme d'habitude, toujours émouvant .
J'ai perdu mon chat et après mes deux bébés à 4 pattes,un caniche une crème de gentillesse et d'amour,un York trouver une terreur,un vrai dictateur.
À leur départ la douleur était horrible,mon mari à fait une dépression.
Depuis nous.avons peur d'adopter , nous avons tellement souffert que.nous.voulons pas recommencer.Mes bébés m'ont tellement.appris.
De temps en temps je les vois en rêve,ils viennent me faire un petit.😘
Un grand merci Sachka
Saida
Un très grand merci!!!! j'ai ressenti un très grand bien être en lisant ces quelques lignes! Yoshi était ma chienne et maintenant elles son réunie avec leurs amis d'avent. Elle vit dans mon coeur et savoir qu'elles vont jouer... trop de bonheur! Encore merci
Stéphanie
Magnifique témoignage!!!
Que demander de plus ?
Merci
Nicole
Salut Sachka,
ton témoignage m'a réelement touché, car il y a 1 an, mon père à perdu son petit tekel "kimi", il à été piqué dans ses bras car son bassin était paralysé alors qu'il n'avait que 7 ans.
mon père à fait une dépréssion car pour lui c'était comme son fils il a fallu beaucoup de lacher prise pour s'en remettre et je l'ai aidé mais pour moi c'était trés douloureux car j'avais peur qu'il souffre de l'autre coté car j'était un peu son protecteur, j'avais meme contacté une medium pour nous en dire un peu plus sur lui et son nouvel état, elle n'a jamais répondu et j'ai trouvé ca déplorable vu l'état de mon père à l'époque...
mon seul réconfort serait de savoir s'il va bien pour permettre à mon père de savoir...entre temps il à adopter une chienne tekel "pampa" qui est un joyaux merci beaucoup pour ton travail
Erik
Merci pour ce beau témoignage. J'étais déjà convaincue que nos petits compagnons de route passaient de l'autre côté, comme nous, mais je pensais que c'était plus facile pour eux. Erreur... cela me donne encore plus - si besoin était ! - le désir d'arriver à communiquer avec les animaux !
Catherine
Que c'est beau - ça donne de l'espoir - merc sachka
Fabienne
C'est magnifique et très touchant!
J'ai aussi perdu l'un des Amours de ma vie en janvier 2010; cela a été très dur, et j'avoue que ça l'est encore. Il m'arrive de repenser à elle dans la nuit et d'en pleurer tellement sa présence me manque...
Je comprend toute à fait le désarroi de Chris. Bon courage!
Julie
J'ai lu cette histoire avec une grande attention en effet quand ils nous quittent certains ne comprennent pas ce qui leur arrive et j'ai remarqué que c'était d'autant plus vrai lorsqu'ils décèdent jeunes et euthanasiés, je me rends compte qu'il faut vraiment les suivre au delà du voile et ne pas se focaliser juste sur notre propre chagrin, j'avais entendu dire que d'autres animaux les attendaient mais qu'ils se retrouveraient uniquement s'ils trouvent la lumière. C'est terrifiant quand même de penser qu'ils restent auprès de nous; sur 3 chiens euthanasiés mais agés je sais qu'ils ont trouvés facilement leur voie mais çà me terrifie à l'idée de penser qu'un de mes chiens est décédé à 7 ans d'une crise cardiaque foudroyante, à l'époque je ne savais pas tout çà, comme il a du être perdu mon pôve bonhomme.
En tous cas merci Sachka de nous faire découvrir de si merveilleuses histoires!
Cat
Bonsoir Sachka,
Merci pour ce joli témoignage. Plus je lis ces récits plus j'ai envie de progresser dans la CI. Mais pour cela il faudrait que je m'y remette un peu plus souvent. Je me laisse trop prendre par mes tâches à la maison et ne me fais pas assez violence pour me prendre le temps qua'il faut.
Je t'embrasse très fort
Véro
comme ça doit faire du bien de savoir que notre amie , de l'autre coté ... va bien , se sent bien et "vie". très touchant , et la j'adore la photo de cette chienne "éveillée "
Nat
j ai perdu un chien "rouky " en 2000 , je pense tjs à lui . 2 semaines après sa mort j 'ai ressenti sa présence très forte dans mon jardin . je ne pensais pas à lui à ce moment là . c etait une bulle de vie ," d amour " qui est venu vers moi . il voulait me dire aurevoir . cette bulle n etait pas visible mais c etait un ressenti , une impression tres forte que je n avais pas demandé . j ai su que c etait lui car il a approché son museau près de moi ( pas physiquement car je le voyais pas ) je ressentais ... quand il etait vivant je caressais souvent le haut de son museau car il aimait ça et là je savais que c etait un signe de sa part pour le reconnaitre . c etait "notre geste" cette caresse . bon croyer moi si vous voulez ou non , peut etre vous avez eu la meme experience que moi.
Dominique

Réponse de Sachka :

Bonjour Dominique et merci pour ton commentaire :-)
Oui, ce que tu as ressenti correspond tout à fait à mes propres expériences et aussi à celles des très nombreuses personnes qui ont témoigné grâce à ce site. Etre capable de "capter" ou ressentir ce moment magique est surtout très réconfortant pour aider à supporter une fraiche séparation.
Là ça t'es arrivé par "inadvertance", mais si tu demandes à ton animal de le refaire (à moins qu'il soit déjà reparti dans le cycle de la vie où qu'il soit momentanément inatteignable)... il y a de très fortes chance qu'il te refasse vivre cette expérience et ce même tant d'années après :-)
Très belle journée
Sachka
Ce témoignage me conforte dans l'idée qu'il est "malsain" d'avoir trop de chagrin à la mort d'un animal car nous l'empêchons de partir là où il doit aller. Ai-je tort ???
Joe

Réponse de Sachka :

Bonjour Joe,
Alors d'après ce qu'ils m'ont dit, ce n'est pas exactement ça. Pour ceux qui sont encore "coincés" entre les deux mondes, oui cela peut être un frein au fait d'intégrer la réalité de leur situation et donc de voir cette fameuse lumière. Mais pour ceux qui ont déjà passé la lumière, cela n'a en général pas d’incidence.
J'espère avoir répondu à ta question.
Excellente journée
Sachka
hello Sachka tu es un amour d'avoir parlé à Yao je suis contente de la savoir heureuse et bien sur aussi fofolle qu'avant, c'était une chienne avec beaucoup de caractère et je vois qu'en cheval c'est bien la même. comme je ne pars pas très loin de chez moi si je la croise je me fierai aux barrières blanches car par chez moi elles sont toutes brunes...A côté de chez moi il y a un élevage de chevaux et je pense toujours à Yao quand je les vois dans le pré. un très grand merci à toi gros bisous Chris
Chris
.
Communiquer avec les Animaux avec Sachka
.
Terms & Conditions - Politique de confidentialité
Copyright © Sachka – Tous droits réservés