>

EXEMPLES, TÉMOIGNAGES ET CONSEILS

sur l'Après-Vie chez les Animaux

Pas toujours facile de créer un lien quand on adopte un chien

J'ai rencontré Joëlle dans un supermarché. Tout naturellement on a parlé chiens.

Suite au décès de Zelda, il y a six mois, Joëlle s'est rendue dans un refuge pour y adopter Baika. Comme elle sentait que ce n'était pas aussi simple qu'elle l'avait imaginé de créer un lien,
elle m'envoie la photo de Baika pour que je puisse faire une communication à distance avec elle.


Voici la retranscription de nos conversations :



Sachka : Salut, voudrais-tu discuter avec moi ? Joëlle qui vit avec toi voudrait savoir si tu te sens bien dans cette nouvelle vie avec elle ?

Baika : Je la vois nerveuse, inquiète. On dirait que ça l'inquiète que je veuille lui parler.

Sachka : Tu sais tu n'es pas obligée, c'est seulement si tu veux. Et qui sait, peut-être même que je peux t'aider. Voudrais-tu t'approcher de moi ?

Baika : Elle s'approche et s'assoit juste devant moi. Je ne la sens plus vraiment anxieuse, mais très "en attente" de moi, de ce que je pourrais faire ou dire. Elle a l'air très dépendante. C'est curieux... comme si sa vie dépendait de ma réaction.

Sachka : Je la caresse, pour la rassurer. Je te sens inquiète comme si tu cherchais à me plaire avant tout. Pourquoi ?

Baika : Je sens la tristesse qui monte entre la gorge et la tête. Elle me montre que c'est parce que tout peut changer d'une minute à l'autre sans raison apparente.

Sachka : Est-ce que dans ta vie c'est quelque chose qui est déjà arrivé ?

Baika : Oui. Avant je vivais tranquille, insouciante (je ressens qu'elle avait sa petite vie qu'elle aimait bien, elle jouait avec un rien et adorait partir à la découverte des odeurs, son passe-temps favoris) et je n'aurais jamais pu imaginer que tout à coup tout change du jour au lendemain. Elle me montre que tout à coup elle s'est retrouvée dans un environnement qu'elle ne connaissait pas du tout et qu'elle ne savait pas pourquoi, ça lui arrivait et que ça lui a fait très peur. Ca m'a complètement déstabilisée, et depuis j'ai constamment la crainte que ça arrive à nouveau.

Sachka :
Je décide de lui faire de la désensibilisation pour enlever cette peur du changement inopiné, puis elle me fait ressentir qu'elle a toujours gardé une immense tristesse dû au manque de sa maman-chien parce que là aussi on l'a séparée brutalement. J'enlève ça aussi et puis quand je sens que ça va mieux on continue notre discussion.
Tu sais Joelle avait un chien avant que tu n'arrives dans sa maison et il est décédé. Elle avait tellement d'amour à donner que c'est pour ça qu'elle est venue te chercher. Et vraiment elle t'aime très fort et pour rien au monde elle ne t'abandonnera. Donc de ce côté-là, tu n'as pas besoin de t'inquiéter, ta vie ne va pas changer du jour au lendemain.

Baika : A ce moment-là, je sens en Bailka un profond changement, c'est comme si elle s'était toujours retenue et que maintenant, il y a cette grosse boule qui lâche. Ca la rassure beaucoup ce que je viens de lui dire, car juste avant elle m'avait fait sentir qu'elle avait l'impression qu'elle n'avait pas vraiment sa place à la maison.

Baika me fait ressentir que le précédent chien (décédé) est toujours là entre elle et Joelle à faire la garde et franchement ça ne l'aide pas.
Alors pour leurs permettre de trouver un arrangement pour faciliter la cohabitation, je demande à Joelle de m'envoyer une photo de son précédent chien, afin que je puisse établir une conversation à trois.

Sachka : Qu'est-ce que tu ressens pour Joelle ?

Baika : Je ressens qu'elle a un immense amour pour elle et étant de nature inquiète, ça a l'air que par l'énergie qu'elle dégage, elle la rassure énormément.

Sachka : Est-ce que tu voudrais lui dire quelque chose ?

Baika : Qu'elle me fasse plus confiance.

Sachka : C'est-à-dire ?

Baika : Qu'elle décide un peu moins souvent à ma place. Des fois elle me demande si je veux quelque chose, mais elle ne me laisse pas le temps de répondre. Elle est rapide et parfois impatiente, alors ça fait qu'elle décide pour moi.

Sachka : Tu n'aimes pas ça ?

Baika : C'est surtout que si elle me laissait le temps de répondre, elle serait rassurée qu'on peut vraiment faire équipe toutes les deux. Que je pourrais vraiment être sa partenaire.

Sachka : Je lui dirai. Qu'est-ce que tu aimes le plus avec elle ?

Baika : J'aime particulièrement les moments où elle arrête de gigoter et de cogiter, qu'on est toute les deux ensemble à se reposer et à profiter du bonheur d'être ensemble.

Sachka : Voudrais-tu qu'elle puisse discuter comme ça avec toi ?

Baika : Oh mais elle le fait déjà, c'est juste qu'elle n'a pas la patience d'attendre ma réponse. C'est pour ça qu'elle répond à ma place.

Sachka : Elle m'a dit que parfois il t'arrivait de soupirer, pourquoi ?

Baika : En général c'est pour évacuer les tensions.

Sachka : Est-ce que tu es plus rassurée maintenant ?

Baika : Oui, mais il faut encore faire quelque chose en ce qui concerne l'autre chien.

Sachka : Après tu penses que ça ira mieux ?

Baika : Oui et tu pourrais lui dire que j'adore partir à la recherche des odeurs. Elle me montre qu'elle adore partir (sans laisse) pour suivre la piste d'une odeur, elle trouve ça vraiment génial, passionnant. Par contre quand elle est anxieuse, ou tendue, alors elle n'arrive pas à s'y intéresser. Du coup c'est un bon moyen de savoir comment elle se sent. Et que le pire pour moi, c'est de me mettre devant le fait accompli. Je préfère être prévenue à l'avance de ce qui va m'arriver.

Sachka : Merci pour la petite discussion.

Baika : Ca m'a fait du bien.

Sachka : Salut !

Baika : Au revoir. Puis je la vois partir au loin.

Je retranscris notre conversation et l'envoi à Joëlle pour qu'elle puisse me donner son feedback sur ce qui s'est dit.



Voici ce qu'elle écrit :



C’est assez impressionnant !
Que de vérités de cette petite chienne.
Je relève surtout quelques phrases :
"qu'elle a toujours gardé une immense tristesse dû au manque de sa maman-chien parce que là aussi on l'a séparée brutalement"
Je pense quelle parle de ses petits, en effet quand je l’ai adoptée, le vétérinaire pense quelle allaitait encore ses bébés.
"J'ai l'impression que votre précédent chien est là"
Oui en effet, j’ai encore tellement de peine, j’ai rêvé cette nuit, que je promenais les deux chiennes ensemble, j’ai du mal à laisser partir Zelda.
"Elle me montre qu'elle adore partir (sans laisse)"
Depuis que je l’ai, je la promène toujours en laisse, c’est un chien de chasse et je crains par-dessus tout de la perdre, une fois je l’ai lâchée et elle a disparu dans les bois, c’est la SPA qui me l'a retrouvée. Donc c’est vrai que de ce coté je ne lui fais aucunement confiance.
Je ne vous remercierai jamais assez.
Je vous envoie une photo de mon ancienne chienne Zelda.
Je vous souhaite une excellente fin de semaine et mille mercis.


Quelques jours plus tard je contacte Baika et Zelda pour faire une conversation ensemble.

Voici la retranscription :


Zelda : Avant même que je commence à me concentrer pour commencer, je sens un courant d'air froid juste devant moi, et je vois Zelda. Elle avait l'air d'attendre cette discussion avec impatience. Elle s'est placée directement devant moi légèrement à ma droite. Elle a une sacrée énergie, ça n'a rien à voir avec Baika, qui est mille fois plus tranquille.

Sachka : Coucou Baika, je souhaite discuter avec toi, tu es d'accord ?

Baika : Elle a l'air de vouloir venir, mais elle sent Zelda près de moi, alors elle piétine sur place, elle n'ose pas.

Sachka : Bon alors reste là, je commence avec Zelda, d'accord ?

Baika : Oui.

Sachka : Zelda, serais-tu d'accord qu'on discute un peu toutes les deux et qu'on trouve une solution qui convienne à tout le monde ?

Zelda : Pourquoi Joelle fait comme si elle ne me voit plus, comme si je n'existais plus ?

Sachka : Mais parce que techniquement elle ne peut plus te voir, ce n'est pas qu'elle veut t'ignorer, mais elle ne sait pas où tu es, car elle ne te voit pas.

Zelda : Mais pourquoi ? Je suis là, moi. Ca a l'air que ce n'est pas très clair pour elle qu'elle est vraiment dans l'autre monde.

Sachka : D'accord, toi tu es là, tu la vois, mais tu n'as pas remarqué que des choses ont changé autour de toi ?

Zelda : Elle m'envoie l'image qu'elle doit faire attention pour ne pas passer à travers les objets, puis elle prend conscience que ça fait longtemps qu'elle ne s'est plus cognée quelque part.

Sachka : Tu sais, tu as terminé ta vie terrestre dans ton corps de chien. Maintenant tu as la chance d'être dans l'autre monde, tu as des facultés qui n'existent pas pour nous. Tu peux nous voir vivre, mais l'inverse n'est pas vrai pour autant.

Zelda : Comment ça ? Tu me vois bien toi ?

Sachka : Oui, mais c'est parce que j'ai choisi d'entrer en communication avec toi. Si tu étais dans mon salon à un autre moment, je t'aurais peut-être sentie, mais je ne t'aurais certainement pas vue. Tu comprends ?

Zelda : Mais alors je suis vraiment morte ?

Sachka : Oui. Ce n'est pas que tu n'existes plus, mais tu n'es plus aussi tangible qu'avant pour cette partie du monde. Tu comprends ?

Zelda : C'est pour ça qu'elle est si triste ? (en parlant de Joëlle)

Sachka : Oui, tu lui manques terriblement. D'autant plus que même si toi tu peux la voir, elle, elle ne te voit pas et c'est d'autant plus dur pour elle. Elle croit que tu es partie. Tu comprends mieux maintenant ?

Zelda : Je comprends mieux. Tu sais j'étais vraiment inquiète, je croyais presque qu'elle ne m'aimait plus, car elle faisait comme si je n'étais pas là. Dis lui que je l'aime de tout mon coeur, qu'elle ne s'inquiète pas, je serai toujours là pour elle et près d'elle. Elle m'envoie l'image qu'elle continue à vivre avec joie près de Joëlle comme avant.

Sachka : Bien sûr tu peux faire ça si tu le souhaite, mais elle, elle continuera à ne pas pouvoir te voir, tu le sais ?

Zelda : Dis-lui que c'est pour ça que je viens dans ses rêves, car si pour elle un rêve c'est de l'imagination, pour moi c'était une réalité, car à ce moment là, elle me voit vraiment, elle interagit vraiment avec moi.

Sachka : Je lui dirai.

Zelda : Mais alors qu'est ce que je vais faire maintenant ?

Sachka : C'est une autre vie qui s'ouvre à toi maintenant.

Zelda : Je la sens qui change, elle devient plus légère, moins tourmentée. Puis l'environnement autour d'elle devient plus clair, plus fluide, plus lumineux. J'ai envie d'y aller, mais je ne veux pas quitter Joelle.

Sachka : Tu peux y aller, l'un n'empêche pas l'autre, tu peux me croire.

Zelda : Elle est ravie, elle me fait un câlin, puis se tourne toute excitée par ce monde qui l'attend.

Sachka : Attend, juste avant de partir, serais-tu d'accord de donner ta bénédiction à Baika pour qu'elle puisse vivre en paix avec Joelle ? Tu sais tu n'as pas été tendre avec elle, jusque-là ?

Zelda : Oui, mais c'est parce que je n'avais pas compris. Bien sûr et je viendrai les soutenir et les aider dès qu'elles en auront besoin. Là, j'y vais, mais je reviendrai très vite. Dis à Joelle de faire attention aux signes.

Sachka : Merci beaucoup à toi c'est vraiment super. Bonne route :-)
Je la vois partir, toute joyeuse, elle parait plus jeune aussi.
Pendant tout ce temps, Baika a assisté à la conversation au loin.
Baika, acceptes-tu de venir maintenant ?

Baika : Je la vois qui s'approche tranquillement. Je la sens calme et sereine. Elle s'assied devant moi.

Sachka : Ca va ?

Baika : Elle me montre que oui.

Sachka : Es-tu rassurée maintenant par rapport à Zelda ?

Baika : Oui, elle m'a dit qu'elle m'apprendrait des trucs pour jouer.

Sachka : Tu avais peur avant, parce qu'elle ne t'acceptait pas.

Baika : Oui.

Sachka : Et maintenant ?

Baika : Ca va, je me sens plus d'égal à égal avec elle. Maintenant je sais que j'ai une place, j'ai enfin trouvé ma place. Je la sens vraiment ravie. On dirait que c'est aussi une nouvelle vie qui commence pour elle.

Sachka : Super. Dis, tu te souviens la dernière fois, tu m'as parlé du manque de ta maman chien. J'ai appris depuis que toi aussi tu as eu des petits. Est-ce que j'ai mal compris et tu voulais parler du manque te tes petits qu'on t'a enlevé brutalement ?

Baika : Non, tu as bien compris, je te parlais de ma maman-chien, mais grâce à ton truc, ça va maintenant, je ne ressens plus rien. Pour ce qui est de mes petits, c'est trop dur.
Je ressens une grosse boule dans la gorge, c'est douloureux. Alors je lui fais quelques séries de désensibilisation pour lui enlever ce traumatisme. Car avec toutes les sensations qu'elle me donne, c'est vraiment un gros traumatisme. Puis quand je sens que tout est parti, je continue la discussion.

Sachka : C'est aussi pour ça que la dernière fois tu avais plusieurs fois insisté sur le fait, que tu ne voulais plus jamais être mise devant le fait accompli, que tu ne le supporterai plus. Que tu as besoin qu'on te prévienne de ce qui t'attend ?

Baika : Oui, c'est très important pour moi. Car ça me stresse d'être tout le temps sur le qui-vive, de ne pas avoir confiance.

Sachka : Je lui dirai de toujours te prévenir bien à l'avance.
Tu aurais un message pour Joelle ?

Baika : Dis-lui que je la remercie de m'avoir accueilli, elle est la meilleure amie qui soit et maintenant avec Zelda ça ira bien. Alors je crois que tout ira pour le mieux.

Quelques jours plus tard, Joëlle m'écrit :



"Baika se comporte de mieux en mieux depuis vos interventions, elle devient plus proche de moi et plus a l’aise dans la vie. Merci."
P.S. : Stp, partage autour de toi ce lien :

https://CommuniquerAvecLesAnimaux.Sachka.com

pour que d'autres qui vivent ou travaillent avec des animaux puissent eux aussi découvrir ce qu'est cette CA qui facilite tant le quotidien ;-)
.
.

Pour en savoir plus sur :

la Communication avec les Animaux :

Visite la boutique :-) et inscris-toi !

Apprendre et s'exercer à la Communication avec les Animaux et comprendre les animaux décédés.
.

Le passage, l'Après-Vie et les Retours :

Ecoute cette série de 3 conférences

conférences sur l'après-vie chez les animaux décédés
.
Qu'est-ce que ce témoignage t'a apporté ?
Ce témoignage est tellement émouvant.
Je voudrais tellement pouvoir communiquer avec mes animaux décédés. Ce ma
Ghislaine
le passé me revient très fort ..je suis contente pour Joëlle voilà une affaire bien menée pour le bonheur de 2 chiens et d'une maîtresse...merci
Chris
c'est une très belle histoire.
Je ne suis pas sûre d'y croire vraiment.
C'est une histoire qui rassure mais !!!!
Amitiés
Lydia
C'est une chouette histoire, comme ça paraît facile de résoudre les problèmes ... mes chiens apprécieraient cela mais sans feed back, pas facile.
Merci pour ces belles histoires.
Sylvie
Je ne savais pas qu'un chien qui décède continue à rester dans la maison. C'est passionnant cette histoire. Merci Sachka pour ce témoignage.
Béatrice
J'aimerai bien faire comme vous et pouvoir continuer à communiquer avec mon chat qui est décédé il y a quelques mois. Je sens parfois qu'il est présent, mais je n'arrive pas encore à faire comme vous. Ca me donne envie de m'inscrie à vous cours.
Michel
Merci pour ce témoignage, j'ai appris pleins de choses. C'est vraiment un sujet passionnant.
Martine
Je me demande si mes animaux aussi voient ceux qui sont déjà décédés. S'ils sont tous restés à la ferme... ça doit en faire du monde... ;-)
Merci Sachka pour tous tes exemples, c'est génial de partager tout ça avec nous.
Seb
J'ai rencontré le même problème que Joelle, ma jument actuelle avait des difficultés à cause de ma jument décédée quelques mois avant. Comme toi j'ai réussi à régler le problème en faisant une discussion à trois :-) et maintenant tout va super !
Silvie
Je ne savais pas que les animaux pouvait voir les animaux décédés. Ca doit être perturbant parfois. Je suis contente pour ma part de ne pas voir les humains décédés, je ne me sentirais pas forcément à l'aise de voir du monde défiler dans mon salon...
Mireille
Merci à Sachka pour ce partage, c'est toujours aussi intéressant !
Nico
Bonjour Sachka
Récit très émouvant, j en ai les larmes aux yeux.
Comme c est merveilleux de pouvoir communiquer avec les animaux !
Bize
Martine
Bonjour Sachka,
Ce qui m'étonne le plus dans cette histoire, c'est le fait de pouvoir enlever des traumatismes dans l'au-delà. Comment est-ce possible?
Dominique

Coucou Dominique,
Excellente question !
Et bien vois-tu, j'ai découvert ça tout à fait par hasard, comme c'est très souvent le cas chez moi ;-)
Comment et pourquoi ça fonctionne aussi dans l'après-vie, franchement je n'en sais rien. Mais depuis, la première fois où j'ai découvert que ça marche, je l'ai très souvent utilisée dans ce cas de figure et ça m'a toujours été d'une grande aide.
Ceci dit, pourquoi et comment vraiment ça fonctionne, quand je le fais à distance (par exemple pour un animal ou un humain bien incarné), je ne le sais pas non plus. Mais comme ensuite c'est facile de voir les résultats étonnants que cette technique permet d'obtenir, je me suis mise à l'utiliser tous les jours aussi à distance. ;-)
Essaye et tu verras les résultats.
Belle journée
Sachka
.
Communiquer avec les Animaux avec Sachka
.
Terms & Conditions - Politique de confidentialité
Copyright © Sachka – Tous droits réservés