>

EXEMPLES, TÉMOIGNAGES ET CONSEILS

sur l'Après-Vie chez les Animaux

Comment se comporte un poney qui revient en chien

Suite à la lecture du témoignage de Cat et ses lou-loups Patricia m'a raconté la jolie surprise que la vie lui a réservée avec sa chienne Sherpa.



Voici ce qu'elle m'a écrit :
La vie réserve bien des surprises !

Il y a presque 20 ans, je partageais ma vie avec une petite chienne, Sherpa.

Alors qu'elle n'avait que quelques années, 5 ans je crois, elle a commencé à tousser, tousser encore à en cracher ses poumons.

Le vétérinaire consulté nous a dit que ses poumons disparaissaient, s'atrophiaient et qu'il n'y avait rien à faire!

Elle qui avait l'habitude de vivre totalement libre, il aurait fallu la laisser à la chaine pour éviter une attaquer...au risque de la voir sombrer dans la dépression.
A l'époque, on ne parlait pas de la communication avec les animaux, alors j'ai pris mon courage à deux mains, sans lui demander son avis, et je l'ai fait euthanasier, ne voulant pas lui imposer une vie de forçat enchainé devant la ferme, elle qui avait l'hbitude de suivre les chevaux, de courir dans la forêt.

J'ai pleuré et pleuré encore, avec plein de remords mais aussi la certitude d'avoir épargné à ma chienne des souffrances inutiles, physiques et morales.

Les années ont passé.
Conversation avec un poney qui était un chien dans une autre vie
Je suis devenue pareuse prof. et me suis occupé de plusieurs shetlands, dans une écurie, qui, le jour où elle a fermé ses portes, a souhaité me donner quelques poneys! J'ai accepté. Morgane et Waikiki sont entrés dans ma vie.

Waikiki, un hongre, avait les fourchettes de ses pieds tellement pourries, qu'elle lui avait déclenché des soucis de toux (par mon métier, j'ai eu la chance de pouvoir mettre à jour une carte des zones réflexes existant sous les sabots des chevaux, et la fourchette antérieur droit correspond au foie qui peut avoir de fortes incidences sur des problèmes de toux...entre autre par la compréhension de la médecine chinoise).

Après guérison de son pied, la toux avait diminué des 3/4, mais restait présente, encore et toujours.


Un jour j'ai tenté une communication avec lui, et tout de go il me dit qu'il est mon ancienne chienne, Sherpa! Sincèrement je me suis demandée si le soir avant je n'avais pas fait des excès avec notre vin valaisan....je regardais mon poney dans les yeux et ne savait plus comment me comporter avec cette info...et j'ai demandé à une amie de parler avec lui...sans rien lui dire. Quelques jours plus tard, elle me recontacte en me disant que chaque fois le poney se présentait à elle avec la tête d'un chien au-dessus de la sienne.

Je lui demande de me décrire ce chien...et la voilà qui me décrit ma petite Sherpa! Inutile de dire que j'en suis presque tombé assise! Et encore une fois, la toux à diminué d'intensité...je n'ai plus osé recommuniquer avec Waikiki... et la vie ne me l'a pas autorisé non plus : stress, décès dans la famille m'ont retiré la sensibilité pour communiquer... et de plus, épuisée physiquement, dés que je me détends pour rentrer en contact... paf... je endors ! Mais je sais que cela reviendra doucement, et depuis hier, lors d'un cours organisé dans le cadre de l'école de parage holistique (EPH), Waikiki ne tousse plus suite à un traitement shiatsu...à voir la suite.

Il n'empêche que devant un "chien-poney", je ne sais pas toujours comment me coporter et me demande qui il est... surtout lorsque je le vois tenir des plantes sous ses sabots pour les croquer...comme un chien avec un os! 

En tout cas, merci la vie pour tes merveilleuses surprises, tes défis permanents, l'émerveillement que tu peux nous offrir à chaque lever du jour.

Amicalement,
Patricia

Le lendemain du témoignage de Patricia, j'ai contacté Sherpa-Waikiki pour lui demander deux-trois précisions :

Sachka : Savais-tu alors que tu vivais dans ton corps de chien que tu allais revenir un jour sous la forme d'un poney ?

Sherpa-Waikiki : Non, je ne le savais pas, mais j'en avais envie.

Sachka : Pourquoi ?

Sherpa-Waikiki : Parce que je trouve que les poneys sont pleins d'énergies et surtout très beaux avec leur grande crinière.

Sachka : D'où ta longue crinière ?

Sherpa-Waikiki : Oui, j'aime quand elle est volumineuse. Et la sentir bouger au vent.
Je la sens fier.

Sachka : Quand as-tu su que tu reviendrais sous la forme de Waikiki ?

Sherpa-Waikiki : Quand j'étais dans l'autre monde.

Sachka : Pourquoi au début de notre conversation, tu t'es présenté plus facilement sous l'apparence du chien que celle du poney ?

Sherpa-Waikiki : Parce que vous (les humains) interprétez mieux les attitudes du chien que celles du poney. En chien, vous me voyez vite comme "joueuse", donc d'un bon oeil, mais si je fais de même en poney, vous vous dites : "elle n'en fait qu'à sa tête" et je sens que c'est moins sympa.
Et puis dans le corps du chien, je me souviens d'une souplesse qui me permettait plus de liberté pour m'exprimer.


C'est marrant, parce qu'à la fin de cette conversation, j'ai vraiment eu l'impression que j'avais plus à faire avec la personnalité de Sherpa avec son caractère et sa façon de raisonner typique du chien, mais dans un corps de poney avec une grande crinière... ;-)

Maintenant, je rêve de voir Waikiki en train de croquer une plante comme quand si c'était Sherpa en train de manger son os... Alors Patricia, si un jour tu as la chance d'immortaliser ce moment, s'il te plaît envoies-nous la photo :-)

Sachka

quelques jours plus tard... Patricia m'écrit :



"Pour Sherpa, lorsque je l’ai trouvée, c’était une petite boule de poils de quelques jours que personne ne voulait. Je l’ai ramenée à la maison le même jour que j’ai acheté mon premier cheval. Je l’ai amenée chez le vétérinaire qui m’a dit que cette chienne ne pourrait pas survivre: trop petite! J’ai malgré tout essayé et toutes les deux heures, jour et nuit, il fallait lui donner le biberon. Elle dormait dans ma chambre, dans une corbeille au pied de mon lit (plus pratique pour donner le biberon au milieu de la nuit!). Elle s’en est sortie comme une grande! Mais le soir elle ne voulait jamais s’endormir sans avoir bu....un verre de sirop à la fraise!!!!! Faudra que j’essaye de présenter un peu de ce sirop au poney ?!

Hier, mon mari qui était sur le tas de fumier pour m’aider et est toujours très terre à terre avec ce genre de chose, s’est dit qu’il allait appeler le poney par son ancien nom de chienne, question de voir...et oh, surprise, au nom de Sherpa, Waikiki a relevé son nez du tas de foin et a fixé mon mari dans les yeux! Inutile de te dire que les preuves étaient faites...mais même moi j’ai été étonnée par la vivacité de la réponse. J’ai l’habitude de voir mes amis réagir à leur nom, mais pas un cheval avec une telle fougue. Là, sincèrement, le poney a réagi comme....un chien! Au quart de tour! Bref, on oublie dorénavant le prénom de Waikiki pour l’appeler à nouveau Sherpa, je crois qu’il a assez montré sa préférence. Et finalement, j'ai fini par comprendre que ma jument Lakota n’aie pas d’affinités avec Waikiki....elle a connu Sherpa en chienne....tout ça doit la perturber et expliquerait qu’elle tolère le poney sans plus...je vérifierai à l’occasion.

Voilà pour les news, je te laisse car je dois filer aux écuries sortir mon petit monde et déblayer la neige.

Meilleures pensées du Valais enneigé
Patricia"


Après voir demandé à Lakota voici ce qui en résulte :


Patricia : Est-ce que tu savais que Waikiki avait été la chienne Sherpa ?
Lakota : Bien entendu, ça se voit non !?
Patricia : Comment ça, « ça se voit » ?
Lakota : Il se comporte pas normalement celui-là !
Patricia : Que veux-tu dire exactement ?
Lakota : Il a du culot et il n’a pas les mêmes peurs que nous.
Patricia : Quelle peur par exemple ?
Lakota : Lorsqu’il y a des bruits étranges, au lieu de fuir, il sursaute éventuellement et regarde !
Patricia : Et comment vis-tu cette situation ?
Lakota : C’est idiot, il n’avait qu’à revenir en chien !

"Décidément... j'aime beaucoup cette Lakota :-) Elle m'a bien fait rire."
Sachka


Quelques mois plus tard...


Voici ce que Patricia m'a écrit concernant une autre anecdote qui vient d'arriver à Sherpa en Waikiki
:

... et encore merci pour tout ce que tu fais pour le peuple animal, juste avant de te transmettre mes salutations, peut-être te souviens-tu de Sherpa, le chien réincarné en poney? Et bien cet été nous avons encore eu la preuve de ce fait. Ma jument est tombée au parc et s'est empalée sur une branche, à l'intérieur d'une cuisse. Elle était enchevêtrée dans les branches et ne pouvait pas bouger. Lorsque ma fille et moi sommes arrivées au parc, nous n'avons vu aucuns chevaux (3 chevaux et 2 poneys). Puis Sherpa est arrivé au grand galop en hennissant comme un fou, tout seul. J'ai été surprise de son comportement et m'attendait à voir le reste du troupeau arriver. Mais rien.
Puis le petit a commencé à faire des allers et retours comme un chien de berger pour nous demander clairement de le suivre. Ce que nous avons fait....et il nous a conduits directement à la jument, entourée par le reste du troupeau pour qu'elle ne panique pas.

Voilà ce que je voulais rapidement partager avec toi, puisque tu as communiqué avec notre Sherpa.

Amicalement,
Patricia
P.S. : Stp, partage autour de toi ce lien :

https://CommuniquerAvecLesAnimaux.Sachka.com

pour que d'autres qui vivent ou travaillent avec des animaux puissent eux aussi découvrir ce qu'est cette CA qui facilite tant le quotidien ;-)
.
.

Pour en savoir plus sur :

la Communication avec les Animaux :

Visite la boutique :-) et inscris-toi !

Apprendre et s'exercer à la Communication avec les Animaux et comprendre les animaux décédés.
.

Le passage, l'Après-Vie et les Retours :

Ecoute cette série de 3 conférences

conférences sur l'après-vie chez les animaux décédés
.
Qu'est-ce que ce témoignage t'a apporté ?
Bonjour Patricia,
Merci beaucoup pour ce très beau témoignage. Et merci infiniment à Sachka de nous permettre de les lire et de les partager ! C'est incroyable le réconfort que cela apporte.
Eve, tu dis que tu invites tes animaux à revenir après leur départ, pourrais-tu s'il te plaît me préciser la façon dont tu procèdes (ou qqun d'autre) ? C'est le message que j'essaie de transmettre à ma chatte adorée Mina, mais comme je n'ai pas encore suivi de formation je ne suis pas sûre que le message passe ! Je compte profiter de l'été pour me former...
Amicalement,
Victoria
Bonjour,
C'est tout à fait émouvant, j'aime beaucoup cette expérience. Pour ma part, pour le moment, je suis incapable d'entendre, je peux voir des images qu'ils me transmettent et aussi ressentir. Par contre, je n'ai pas la chance d'entendre, je n'aurais jamais une information de ce type (au moins pour le moment). Je sais en effet que les animaux peuvent se réincarner en un autre animal car un peu après le décès, le passage à la lumière (environ un mois après), j'essaie de savoir si ils sont réincarnés et en quel animal. J'ai eu des réponses très diverses, j'ai été très surprise mais je n'ai pas pu voir les différences de comportement dans leur vie actuelle.
Je vais aussi profiter de parler de certains commentaires qui m'ont touché (sachka, ce serait bien de retransmettre à qui de droit, si tu acceptes).
Béatrice, la communication animale est parfois rapide à acquérir (selon le degré d'ouverture de la personne, son évolution spirituelle)et il faut parler avec les maitres des animaux pour valider ou non ses ressentis. Comme toi, je n'entends pas et je n'ai que des ressentis (et des images, parfois). Après, c'est à nous de mettre des codes pour communiquer avec eux.
En ce qui concerne l'euthanasie pour raison de santé, je comprends tout à fait ce que nous ressentons. Je suis famille d'accueil pour chat dans une association de protection animale, la patte de l'espoir et j'ai souvent des loulous très malades (je suis à coté d'un bon véto)et relativement présente. J'ai du le faire à plusieurs reprises et une fois contre l'avis de l'animal (la chatte n'était pas consciente de son état dramatique et qui la faisait extremement souffrir). Après sa mort, j'ai pu recommuniqué avec elle et j'ai été ravie de savoir qu'elle ne m'en voulait pas et pensait que j'avais fait le bon choix.
amicalement
anne claire
Même si les deuils de mes animaux sont horribles pour moi, je les invite toujours à revenir sous une autre forme s'ils le souhaitent.Je suis "nulle" en communication animal, par contre je vois régulièrement l'ombre de mon petit rat bidouille, mort depuis un petit mois. J'ai discuter avec (plus facile pour moi la médiumnité) il semble aller bien et être heureux, je n'en demande pas plus.
Eve
j adore, merci pour tout ces temoignages, j aurais aime pouvoir communiquer avec mes chiens et chats aussi;je les aime tellement. Ils sont mes bebes.MERCI SACHKA.
Titaua
Tres belle histoire j'espere qu'un jour diane ma chienne veras la meme chose
Francis
Belle histoire et moi aussi, j'aime bien cette Lakota !
A part ça, j'ai appris quelque chose : qu'un animal peut revenir dans la peau d'une autre race d'animal !
Catherine
Magnifique histoire! Quel baume pour Patricia!
Cristal
C'est vraiment trop chou !
Shona
Très jolie histoire mais tant que je n'aurai pas expérimenté par moi même certains phénomènes de communication avec les animaux,je reste prudente sur l'interprêtation qui peut être faite par notre cerveau d'humain. La réincarnation, le dialogue avec les animaux, sont des choses que je n'ai pas encore ressenties, je ne sais pas quoi en penser sans pour autant rejeter cette idée qui est séduisante.Pour l'intant je suis capable d'empathie pour imaginer ce que peut ressentir l'animal mais sans preuve de ce qu'il ressent réellement.J'attends de connaitre davantage de moyens pour y parvenir. Je suppose que cela demande beaucoup d'expérience et d'apprentissage. Plusieurs mois ou plusieurs années?
Béatrice
Intéressant le pouvoir de l'amour qui permet de se rencontrer après la mort,
Superbe histoire. C'est vraiment trop beau. Quand j'ai lu cette histoire ça m'a rappelé le moment où j'ai trouvé mon chat Despé il y 4 ans. Une de mes deux chattes avait disparue. Je l'ai cherché partout dans la commune et les environs. J'ai mis des affiches dans les magasins et aux endroits statégiques. Au bout de 3 semaines de longue attente, je reçois un coup de tél à 21 h m'indiquant que ma petit Romy était dans un terrain de camping à 1 km de la maison. Quand nous sommes arrivés, mon mari et moi, la personne qui nous avait appelé nous attendait. Elle me dit que c'était le chat de l'affiche et que personne ne pouvait l'approcher. Elle se nourrissait des petites gamelles qu'on lui donnait par ci par là. Tout à fait Romy ! Nous avons fait le tour du terrain en l'appelant et soudain un chat sorti de dessous une caravane pour venir vers nous en courrant. Je me suis agenouillé mais je voyait bien que ce n'était pas ma Romy qui venait vers moi la queue en l'air. Il
a sauté dans mes bras et c'est mis à me faire des calins. Je n'y comprenais rien. Mon mari arriva derrière moi et le chat a voulu aller dans ses bras également. Un petit attroupement c'était formé tout contant de nous voir retrouver notre chat, mais complètement estomaqué quand on leur dit que ce n'était pas NOTRE chat. Nous l'avons quand même ramené à la maison et là stupéfaction, il était comme chez lui ! Il n'a pas du tout exploré les lieux et après avoir mangé c'est dirigé dans notre chambre, sur le lit à SA place. Mon mari et moi nous nous regardions comme deux nigauds sans rien comprendre. Je ne voulais pas lui parler de ce que j'avais ressenti quand Despé m'a sauté dans les bras.Très cartésien il n'aurrais pas compris. Au fond de moi je savais que c'était Romy, mais je ne comprenais pas pourquoi elle avait changé de sexe. Et le lendemain matin la révélation fut faite lorsqu'au petit déjeuner Despé-Romy vint comme d'habitude sur mes genoux pour avoir son petit bout de beurre. Je n'avais aucune idée que la communication intuitive exitait sinon je lui aurait posé la question.....plein de questions. Voilà une histoire ressemblante à celle de Patricia. Je n'ai jamais retrouvé ma Vraie Romy ni sa mère qui disparu elle aussi 2 mois après. (certains humains ne sont pas innocents à cela).Notre Despé avait le même age que Romy 1 an 1/2 d'après le vétérinaire mais il est mort d'un cancer dans l'abdomen. Moi non plus je ne lui ai pas laissé le choix et j'en souffre encore. Je ne peux pas penser à lui sans pleurer. Qu'il me pardonne, c'est tout ce que désire.
Merci Sachka de nous faire partager toutes ces expériences. Même si les souvenirs sont douloureux cela fait du bien de les partager.
Bien amicalement
Véro
J'adore!!! C'est très touchant.
En plus Waikiki est revenu dans un ton de marron-roux...
j'ai l'impression qu'il aimait beaucoup cette couleur....
;-)
Julie
Ah oui moi aussi j'aime bien cette Lakota sa dernière phrase est très censée mais elle a raison; pourquoi est elle revenue sous la forme d'un poney? Il serait intéressant de savoir si Patricia et/ou son époux ne voulaient plus de chiens c'est peut être ce qui a motivé son changement d'espèce! Ils sont prisonniers de leur corps mais quand même pas tout à fait et on le voit bien dans cette histoire le poney a gardé ces habitudes de chien.
En tous cas l'important c'est que Patricia ait retrouvé sa gentille chienne dans ce magnifique poney... L'Amour ne connait pas de frontière et quand nos animaux décident de nous revenir, ils le font c'est certain.
J'ai beaucoup aimé cette histoire car elle apporte une fois de plus la preuve de la réincarnation animale.
Amitiés à Patricia.
Catherine
De plus en plus émerveillée - je dois te dire que je comprends que ta vie soit changée par ces expériences -
pour ma part je suis professeur de yoga et maître reiki - donc je comprends très bien - merci pour ces belles histoires - bonne journée
Fabienne
Alleeeeeeeeez !!!!!!
c'était émouvant, quoi.
Jeanne
très joli message Lakota m'a fait rire...comme quoi on est encore surpris..moi j'aimerai bien l'être...
merci Sachka bisous
Chris
.
Communiquer avec les Animaux avec Sachka
.
Terms & Conditions - Politique de confidentialité
Copyright © Sachka – Tous droits réservés